sport soigne rhume

Rhume ou grippe ? Comment savoir si vous êtes trop malade pour faire du sport

Vous reniflez, vous éternuez et vous toussez ? Si vous êtes comme la plupart des gens, vous n’avez pas envie de lacer vos chaussures de sport ou prendre la route pour aller à l salle de gym ou au travail quand vous avez un rhume ou une grippe. Mais ceux qui persévèrent quand ils sont malades et qui ne brisent pas leur routine d’exercice ont peut être raison. Certains experts ont fait valoir que l’exercice modéré peut effectivement avoir des effets bénéfiques sur les symptômes du rhume selon l’American College of Sport Medicine. Ceux qui font leurs exercices ont en général tendance à moins tomber malade que leurs homologues sédentaires. Si il est fait régulièrement, l’exercice modéré peut réduire de moitié le nombre de jours de votre rhume, selon une série d’études menée dans les années 1990. Mais rassurez-vous, même le meilleur des sportifs aura une baisse de régime avec un rhume.

La règle du cou

Les experts aiment à citer une règle comme la règle du cou. Si vos symptômes sont tous situés au dessus de votre cou (nez bouché, gorge irritée, maux de tête), vous avez presque certainement un rhume et vous pouvez prendre la route ou faire du sport en toute sécurité. Si d’autre part vous avez de la fièvre, la poitrine congestionnée et les poumons, que vous vous sentez endolori, c’est probablement un signe de grippe, de bronchite ou de maladie plus grave, et vous devriez vous reposer. Les exercices quand vous avez de la fièvre vont vous rendre plus vulnérables à la déshydratation, et auront d’autres effets néfastes.

« La règle du cou est une bonne règle, mais dans le cas de symptômes plus grave, il faut cesser les exercices jusqu’à ce que les symptômes diminuent. Même les athlètes olympiques ont besoin d’un jour ou deux de repos de temps en temps. »  dit Jeffrey Woods, professeur de kinésiologie à l’université de l’Illinois à Urbana.

Même si vous passez le test du cou et que vous êtes déterminé à faire votre séance d’entrainement, vous devez en faire une plus facile. « Pour être prudent, nous recommandons de couper la durée d’exercice et l’intensité lorsque les symptômes sont présents » dit Woods.

Daryl Rosenbaum, directeur de la médecine sportive à la Wake Forest University School of Medicine recommande que les personnes ayant un rhume travaillent avec une intensité de 50%. Si vous constatez une amélioration des symptômes après les 5 à 10 premières minutes comme c’est souvent le cas, vous pouvez augmenter progressivement la durée et l’intensité de votre entrainement jusqu’à 80 à 90% de votre routine. « La modération est la clé » explique le Dr Rosenbaum.

« Des études ont montré que les personnes souffrantes de rhume qui se lèvent se bougent se sent réellement mieux. Si vous allez trop loin cependant, comme une activité courte mais extrême ou un surentraînement, cela peut affaiblir votre système immunitaire. Un rhume qui s’attarde plus longtemps que la normale, pourrait créer des conditions propices à une sinusite bactérienne ».

Il y a quelques autres précautions à garder en tête : Rester hydraté pendant l’exercice est toujours important, mais plus particulièrement si vous avez un rhume. L’écoulement nasal associé au rhume peut accélérer la déshydratation, et certains remèdes contre le rhume contiennent des antihistaminiques (les sirops contre la toux par exemple) qui peuvent vous assécher, précise le Dr Rosenbaum.

Ne pas contaminer (ou être contaminé) à la salle

Si vous faite du sport dans une salle publique, il faut que vous soyez très vigilant lors de vos exercices avec un rhume (Lisez nos conseils pour éviter de tomber malade). Les germes peuvent se transmettre par l’air et par le biais de contacts de personne à personne. Si vous utilisez par exemple un tapis ou des haltères, pensez à l’essuyer avant de vous en servir. Evitez également de vous toucher le visage après avoir touché les équipements, vous pourriez attraper les germes qui seraient plus susceptibles d’infecter votre corps de cette façon.

« Peu importe que vous fassiez de l’exercice modérément ou intensément, vous devez prendre des précautions contre l’infection » dit Woods. « Nettoyer votre équipement avant et après vos exercices, et utiliser un verre propre pour boire l’eau de la fontaine. Enfin, essayez de choisir une machine  loin des autres. »

 

Source : health.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *