soigner rhume des foins

Rhume des foins : 10 astuces naturelles pour le soigner

Le nez qui coule, la respiration qui siffle, les yeux qui larmoient … pas de doute le printemps est là, et avec lui son petit lot de désagréments pour ceux qui sont sujets aux allergies et notamment le rhume des foins.  Elles ont la particularité de faire d’une saison qui devrait être une joie, quelque chose de très désagréable pour les personnes sensibles. Nous savons qu’elles sont provoquées le plus souvent par le pollen dans l’air qui provient d’une variété d’arbres, de l’herbe, de fleurs ou encore d’arbustes. Malheureusement, elles empêchent souvent ceux qui souffrent de s’aventurer à l’extérieur. Mais alors quelle est la solution pour tenter de vaincre ce que l’on appelle communément « le rhume des foins » ou la rhinite allergique ? Voici quelques remèdes maisons pour tenter de soigner le rhume des foins, ou du moins d’en diminuer les symptômes.

 

Prescriptions communes

On prescrit en général des antihistaminiques pour les personnes souffrant d’allergies saisonnières, mais ils ne bloquent pas les symptômes. Ils provoquent parfois quelques effets secondaires indésirables, et ils ne traitent pas vraiment la cause. Ils se contentent d’inhiber, ce qui est déjà une bonne chose et permettent de s’exposer sans trop en souffrir.

Apprendre à soigner le rhume des foins avec des remèdes puissants et efficaces comme des herbes ou des huiles essentielles, mais aussi travailler à renforcer son système immunitaire sont des moyens naturels qui font en sorte que les malades de ces allergies vont pouvoir se sentir soulagés, et par la même occasion économiser beaucoup d’argent sur le long terme.

 

Les remèdes naturels

 

1. Le miel local

le miel pour soigner le rhume des foins

Le miel local est composé du même pollen responsable du rhume des foins

Qui ne se réjouit pas à l’idée de prendre une cuillère de miel tous les jours ? Le miel local a une grande aptitude à réduire les allergies ou à s’en débarrasser. Pourquoi ? Tout simplement parce que si il est local, il va contenir le pollen qui vous rend allergique. Et si vous en consommez régulièrement, votre corps va développer une tolérance à cette substance et vous allez pouvoir soigner le rhume des foins. Ce n’est ni plus ni moins que le principe utilisé pour la désensibilisation.

Pour vous en procurer, faites les marchés et discutez avec les producteurs locaux pour connaitre le lieu de production. Prenez le miel le plus local possible, il sera composé de plusieurs pollens et fournira ainsi une large couverture. Evitez si possible le miel vendu en grande surface (voir notre article sur le faux miel)

 

2. Le vinaigre de cidre de pomme

vinaigre cidre de pomme pour soigner le rhume des foins

Le vinaigre de cidre de pomme bloque les réactions du rhume des foins

Prendre une cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pommes biologiques le matin avant de sortir, permet de bloquer la réaction histaminique de notre corps et d’en réduire l’inflammation.

Mélanger une cuillère à soupe de vinaigre de cidre dans une tasse d’eau chaude, puis ajouter une cuillère de miel local et vous êtes prêts !

 

3. Booster votre système immunitaire

booster systeme immunitaire pour soigner rhume des foins

Booster son système immunitaire permet d’être moins vulnérable au rhume des foins

Il y a de multiples façons de renforcer son système immunitaire, mais quand il s’agit de la rhinite allergique, voici quelques conseils qui ont aidé beaucoup de personnes dans ce cas :

  • Buvez beaucoup d’eau pure dans la journée. Nous avons entendu dire que plusieurs personnes qui souffraient d’allergies avaient vu le symptômes diminuer presque instantanément après avoir bu un verre d’eau
  • Eliminez les sucres transformés et la malbouffe de votre alimentation
  • Mangez des repas simples, peu transformés, et le plus naturels possible
  • Préférez les produits laitiers crus aux produits laitiers pasteurisés. Si ils ne sont pas disponibles, alors réduisez votre consommation de produits laitiers pasteurisés
  • Utilisez des probiotiques. En mangeant des yaourts, ou en prenant des probiotiques en supplément, vous êtes sur d’obtenir votre dose quotidienne recommandée
  • Assurez vous de consommer beaucoup de haricots, de noix ou encore de graines ainsi que beaucoup de fruits et légumes frais. Cela va considérablement aider votre système immunitaire à se renforcer, de part les apports en minéraux tels que le magnésium, les vitamines B, la vitamine A, la vitamine C et le fer

Un système immunitaire qui fonctionne correctement peut vous aider à surmonter le rhume des foins. Même si cela ne le soignera pas complètement, cela permettra d’en diminuer les symptômes. N’hésitez donc pas à donner un coup de fouet à votre système de défense avant le printemps

Voir notre article : Renforcer votre système immunitaire en 20 jours

 

4. Renforcer votre système respiratoire

infusion d'ortie soigne le rhume des foins

L’infusion à base d’ortie renforce le système respiratoire pour soigner le rhume des foins

Les herbes sont un moyen extrêmement efficace, doux et naturel pour traiter les allergies saisonnières. Une des meilleures herbes pour ceci est l’ortie. Lorsqu’elle est consommée, la feuille d’ortie fonctionne pour réduire l’inflammation et la congestion. On peut la consommer en infusion ou encore en sirop, et vous pouvez l’utiliser tous les jours pendant toute la durée des symptômes.

Une infusion simple à base de feuilles d’ortie est vraiment très efficace. Cependant, vous pouvez créer votre propre mélange d’herbes pour une action antihistaminique, anti-inflammatoire et nourrissante pour le système respiratoire.

Voici donc une recette simple d’infusion à base d’ortie qui est très efficace :

  • 4 feuilles d’ortie
  • 2 feuilles de menthe poivrée
  • 2 feuilles de luzerne
  • Une racine d’astragale
  • 1 fleur de sureau
  • une racine de réglisse
  • 1 millefeuille

Instructions

  1. Mélanger tous les ingrédients dans un récipient hermétique.
  2. Faites infuser une cuillère à café dans une tasse d’eau chaude pendant 10 minutes puis boire.
  3. Vous pouvez en prendre jusqu’à 3 tasses par jour.

 

5. Les huiles essentielles

huiles essentielles pour soigner le rhume des foins

Les huiles essentielles sont très efficaces pour le rhume des foins

Les huiles essentielles comme la lavande, la mélisse, la menthe poivrée, la camomille romaine, la citronnelle, ou encore l’eucalyptus sont parfaits pour soulager les symptômes des allergies. Vous pouvez diffuser quelques gouttes de ces huiles dans un humidificateur ou un diffuseur d’air froid. Vous pouvez également appliquer ces huiles essentielles sur les pieds, les poignets, le visage et la poitrine en mélangeant 1 goutte dans une cuillère à soupe d’huile (huile d’olive, noix de coco, d’amande ou de jojoba).

 Lire l’excellent article de Sandrine sur les huiles essentielles et le rhume des foins

 

6. Nettoyage du nez

pot Néti pour nettoyer nez enfants

Le pot Néti permet de nettoyer et d’irriguer les voies nasales

Cette pratique consiste à nettoyer son nez (cavités nasales et sinus) afin de combattre les effets indésirables de la pollution, de la poussière et bien sûr du pollen. Vous pouvez utiliser pour cela un pot Neti, qui ressemble à un petit arrosoir adapté à la forme du nez. Il suffit de le remplir d’eau tiède (37 à 40 degrés), puis de saler avec du sel de marin afin de rendre le nettoyage un peu plus agréable.

La pratique consiste ensuite à verser l’eau dans la narine gauche, pour la faire ressortir par la droite, et vice versa. Cette pratique permet d’éliminer les impuretés et les mucosités présentes dans le nez.

 Voir notre article sur le nez bouché

 

7. Protéger vos vêtement et vos cheveux

linge seche dehors

Ne faites pas sécher votre linge dehors au risque de recueillir du pollen dessus

Ne faites pas sécher votre linge à l’extérieur. En effet, durant les période ou le pollen est présent en forte dose dans l’air, vos vêtements risqueraient de recueillir du pollen sur eux. Faites donc sécher votre linge à l’intérieur ou dans un endroit protégé pendant la période du printemps et une partie de l’été. Vous pouvez également opter pour une tenue d’intérieur dès que vous rentrez chez vous.

De même avec les cheveux, essayez dans le mesure du possible de vous rincer les cheveux lorsque vous arrivez à la maison, afin d’évacuer les petits pollens qui auraient pu s’y mettre. Faites de même avec vos mains et votre visage.

 

8. Aérez votre intérieur

ouvrir fenetre tôt le matin

Ouvrez vos fenêtres tôt le matin

Il est recommandé d’aérer son intérieur environ 15 minutes par jour, ceci pour renouveler l’air de votre maison. En période de forte concentration de pollen dans l’air, il est recommandé d’ouvrir tôt le matin, jusqu’à 8h30 environ. En effet, les pollens sont transportés par la chaleur de l’air et le vent, et c’est le matin qu’il y a le moins de pollen dans l’air.

 

9. Les remèdes homéopathiques

homéopathie pour soigner rhume des foins

L’homéopathie peut soigner le rhume des foins dans certains cas

Certains remèdes homéopathiques sont très bénéfiques dans la lutte contre les allergies saisonnières. Cependant, parce que les problèmes de chaque personne sont différents, il est préférable de consulter un praticien qualifié pour une prescription exacte et en rapport avec votre situation allergique. Cela reste une bonne alternative aux médicaments traditionnels.

 

10. Planifiez vos déplacements

planifier déplacement eviter pollen

Planifier ses déplacements pour éviter d’être exposé au pollen

Il existe aujourd’hui quelques applications vous permettant de connaître les tendances de pollen présent dans l’air. Parmi elles, on peut citer i-Pollen ou encore Alerte Pollen qui sont très utiles si vous devez sortir. Adaptez donc vos activités en fonction de ces facteurs, vous n’en serez que soulagé.

Dans le cas ou vous n’auriez pas le choix, et que vous soyez obligé d’aller dehors, préférez des endroits ou les arbres sont peu présents et si possible à l’abri du vent. Vous éviterez ainsi de trop vous exposer. Vous pouvez également compléter ces recommandations en portant un chapeau et des lunettes de soleil.

 

Que pensez vous de tout cela ? Avez-vous des trucs et astuces pour combattre les allergies de Printemps ?

 

Cet article est purement éducatif et informatif, et n’est pas destiné à guérir, diagnostiquer ou encore traiter une maladie quelconque. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin avant d’utiliser tout remède naturel.

Article original : Frugallysustainable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.