remedes rhume du chat

Rhume du chat : 4 remèdes pour soulager votre animal

Le rhume du chat, mieux connu sous le nom d’infection des voies respiratoires supérieures féline, est une affection fréquente qui touche un grand nombre de chats chaque année. Ces maladies ont un général des symptômes similaires au rhume chez l’homme, et il n’est pas rare d’entendre votre animal de compagnie tousser ou éternuer, avoir les yeux larmoyants ou encore le nez qui coule. Alors que la plupart de ces affections disparaissent au bout de quelques jours, il existe des remèdes maisons pour soulager votre chat et accélérer son processus de récupération.

Tout comme les humains qui sont plus sujets au rhume lorsqu’ils sont dans de petits espaces de travail, en voyage ou dans les avions, les chats développent ce type d’infection lorsqu’ils sont en contact étroits avec d’autres chats. La méthode la plus courante de transmission se fait par les éternuements, les eaux partagées et les bols de nourriture. Le stress joue également un rôle important, car il va diminuer la réponse immunitaire d’un chat.

 

Les symptômes du rhume du chat

Un chat avec une infection des voies respiratoires supérieures ne sera pas très heureux. Il aura de graves crises d’éternuements le premier jour, suivies par les yeux larmoyants et enflammés, souvent touchés par la conjonctivite. Un écoulement nasal aqueux et une belle fièvre viendront se greffer par dessus et les propriétaires ne tarderont pas à s’en rendre compte.

Parce que l’affection concerne le nez, la plupart des chats vont probablement perdre leur sens de l’odorat, et donc ils vont perdre leur appétit, refusant la nourriture. Au fil des jours, l’écoulement nasal aqueux va s’épaissir et devenir purulent et collant. Le chat peut alors recourir à la respiration par la bouche.

 

Voici quelques remèdes maisons simples et efficaces pour soulager votre animal et ainsi soigner le rhume du chat.

1. Humidifier l’air

Les chats qui souffrent de ce type d’infection ont souvent des difficultés respiratoires. Un humidificateur d’air contribue à augmenter les niveaux d’humidité dans une pièce, et donc à éclaircir les voies nasales de votre animal, lui permettant de respirer plus facilement.

Vous pouvez également faire couler une douche chaude pendant 10 minutes dans une salle de bain ou votre chat se trouve, et lui faire respirer la vapeur. Attention néanmoins à ne pas le mouiller.

 

2. Gardez son nez et sa bouche propre

Un chat avec un URI peut éprouver une certaine quantité de mucus à la sortie de la bouche et du nez. Si vous ne nettoyez pas ce surplus du visage de votre animal de compagnie, cela peut provoquer un irritation ou d’autres infections.

Passez lui un chiffon doux ou une éponge que vous aurez passé sous l’eau chaude et essuyez doucement le visage de votre chat. Veillez à ne pas frotter trop fort, car cela pourrait causer une certaine douleur, voire une irritation supplémentaire.

 

3. Aidez-le à manger normalement

Un chat malade a besoin de manger une alimentation régulière et complète afin de maintenir son système immunitaire en bonne santé et donc aider à lutter contre le rhume du chat. Malheureusement, les chats avec ce type d’affection perdent souvent une partie de leur odorat, et donc refusent de manger ou perdent l’appétit. Soyez conscient qu’il faudra surveiller que les autres chats ne mangent pas sa nourriture. Vous devrez peut être donc l’isoler afin qu’il mange à son rythme et sans être stressé.

Dans le cas ou il refuse de manger ou présente une quelconque réticence, essayez de réchauffer sa nourriture quelques secondes au micro-ondes. Vous pouvez également essayer d’autres types d’aliments. Il est important de vous assurer que votre chat reçoive tous les éléments nécessaires à une bonne alimentation.

 

4. Reconnaître quand les remèdes ne sont pas efficaces

Il est crucial de répondre aux symptômes de la maladie de manière appropriée. Les remèdes maisons ne devraient être utilisés lorsque votre chat a des symptômes très légers. Si l’état de votre animal de compagnie se détériore ou persiste pendant plus de quelques jours, ou même après que vous ayez essayé l’un des remèdes maisons énumérés ci-dessus, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire immédiatement.

Les antibiotiques sont utiles dans le traitement de la plupart des infections respiratoires. Toutefois, il existe certains problèmes de santés plus graves qui ont des symptômes similaires à cela, et seul un vétérinaire pourra les identifier avec certitude.

 

Sources :

bestpethomeremedies

vetinfo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *